la TURQUIE en 2010 en camping-car

séjour à Héraklée

 

2 et 3 juin Héraklée

Nous partons de Aphrodisias vers 9h, il fait une chaleur étouffante et comme nous avons du mal à trouver un coin d'ombre pour manger, nous allons jusqu'à Héraclée, soit 210 km et nous arrivons vers 14 h pour y manger. C'est un camping restaurant pension à l'entrée du village avec un terrain, ou plutôt un pré de 3 ha où nous pouvons garer les campings cars. 2 français sont déjà installés, un couple de bretons du 22 sympa et un couple du 27. Ce dernier n'apprécie pas que nous nous installions à quelques mètres de lui, là où il reste un coin d'ombre !! il aurait préféré qu'on s'installe en plein milieu du pré au soleil sur un terrain un peu marécageux !!!! no comment. Ce sont les aléas, rares quand même.

                

 le lac Bafa  coucher de soleil

                

  première rencontre avec le lézard, puis la tortue

Le terrain se trouve devant le lac Bafa, il y a une petite plage et des rochers. Sur les rochers à 100 m environ dans le lac, des oiseaux sont perchés, des cormorans ? 

 

Après une petite sieste, nous allons visiter le village dont les maisons sont construites dans les ruines. Devant plusieurs maisons, les femmes sont assises et nous proposent leur travail, colliers, bracelets, chaussons, napperons etc ; nous devons faire attention de ne pas marcher dans la bouse de vache car le village est très agricole, beaucoup de vaches, d'ânes et les vaches vont au pré en bas et traversent le village par la rue principale pour retourner à l'étable. Le village est tout en montée, sentier rocheux, puis route montante.

             

la barque de pêche                                             le village   piracini

Nous jetons notre dévolu sur Mélissa qui nous propose le thé, elle n'est pas la seule, une autre jeune femme s'est dévoilée pour que je la filme et nous invite à prendre le thé, mais je n'ai pas filmé et elle nous a suivis. Nous rentrons chez Mélissa, une petite maison en haut du village près de la mosquée ; un débarras, une entrée avec un lavabo, à gauche un petit salon où je pense qu'elle dort et range ses affaires et derrière, une toute petite pièce qui lui sert de cuisine, c'est d'ailleurs là qu'elle prépare le thé. Elle fait infuser le thé, ensuite elle le filtre pour le verser dans les verres, puis elle dilue avec l'eau chaude. Elle nous explique photos à l'appui, qu'elle a perdu son mari il y a un an, et qu'elle est seule, ses 3 enfants sont partis travailler en ville.

                

    Mélissa prépare le thé et sort tout son attirail

Pendant la préparation du thé, elle sort tout son attirail, comme on s'y attendait.

Bracelets, colliers, chaussons, napperons, nous achèterons colliers, bracelets et chaussons en négociant ; elle nous avouera dans son langage « international », oui 15 liras c'est trop, ok pour 10 liras. Elle n'oublie pas de nous expliquer que c'est 10h de travail pour ses chaussons et que çà lui use la vue. Elle est très gentille et avant de partir, elle nous offrira chacun une bouteille d'huile d'olive de sa préparation. Il y a aussi la séance photo, photos que Marcel développera le lendemain matin et que nous lui porterons. Comme elle n'était pas là, Monique glisse les photos sous la porte, mais nous la rencontrons au retour, elle revient du jardin et nous offre chacun un concombre.

Le lendemain, il fait moins chaud, nous ne nous baignerons pas, repos, lecture avec quelques compagnons dont, les vaches, les deux chiens, les poules et les coqs sans oublier les poussins, les lézards, les tortues et les oiseaux sur le lac.

           

       la forteresse byzantine

Vers 17 h, nous allons visiter la forteresse byzantine qui se trouve à proximité, en ruine, mais celles-ci sont très jolies. Nous visiterons aussi les tombes autour et dans le lac. Ces tombes sont creusées à même la pierre. Nous devons crapahuter pour nous balader sur tout le site. C'est dommage que cet endroit n'est pas restauré, comme beaucoup d'autres lieux d'ailleurs car cela attirerait certainement des touristes, l'endroit vaut franchement le coup ; nous avons de la chance, nous avons visité pas mal de lieux super et très peu fréquentés, donc pas dérangés par les groupes comme à Goréme, Aspendos, les chimères etc.

           

la forteresse                                                                   les tombes

         

les tombes dans le lac

Ce soir, lecture à nouveau, puis après avoir sélectionné les photos, c'est au dodo.

Demain, nous allons à Selçuk et nous aurons peut-être internet pour mettre à jour le blog !!!



Publié à 11:27, le 2/06/2010, Aydin
Mots clefs :


visite du site d'Aphrodisias

 

1er juin : visite du site d'Aphrodisias

Nous partons vers 9h, un peu en retard sur l'heure prévue, j'étais très mal fichu, courbaturé, et un doliprane mille m'a remis sur les rails.

Après les courses dans un supermarket, nous allons au restaurant camping près du site d'Aphrodisias. Il n'y a pas beaucoup de monde.

           

autour de l'Odéon                                                                                    le stade de 30000 places

           

entrée de la lionne dans l'arène                                 le lion

Nous allons visiter le site après une petite sieste, il fait une chaleur torride, nous prenons de l'eau pour éviter un coup de chaleur et la casquette.

La visite du site s'effectue en 3h, y compris le musée. De très jolies sculptures dans un musée contemporain tout en marbre.

                

le théâtre                                                                   figure théâtrale

              

le noyer                                                  le hammam

                       

les thermes                                                      l'Odéon

 

 

Sur le site, nous retiendrons la porte d'entrée, le magnifique stadium qui pouvait contenir 30000 personnes, le temple d'Aphrodite, l'Odéon, en marbre, très bien conservé, les thermes, le théâtre aussi très beau et le sanctuaire en fin de visite.

                          

place d'honneur                                             la porte d'entrée Aphrodisias

              

le sanctuaire                                                                sarcophage

elle trône

Nous ne nous sommes pas ennuyés car les vestiges sont très bien conservés ou restaurés.

Une visite à ne pas manquer.

 

Nous mangeons le soir au restaurant du camping ainsi le camping est gratuit.

 

Demain Héracklée.



Publié à 10:52, le 1/06/2010, Aphrodisias
Mots clefs :


piscine et resto

 

31 mai journée farniente à Pamukkale

Aujourd'hui, on reste au camping, repos, piscine, mise à jour du blog.

Il fait une chaleur étouffante, on a l'impression que l'orage va éclater, mais le soleil revient.

         

     la piscine

    dolphin hôtel

Ce soir, on va manger des Gölzeme, finalement on aime bien.

            

le narghuilet                                                                 le repas 

 

 

Les sandwiches Golzeme, super et un golzeme au chocolat ;

Bonne soirée ;



Publié à 20:26, le 31/05/2010, Pamukkale
Mots clefs :


les travertins de Pamukkale

 

30 mai : nous nous apprêtons à partir quand soudain, 2 jeunes cyclistes viennent nous saluer ; il s'agit d'un couple de la région parisienne, Marie et Jean-Marc qui sont partis depuis le 1er mars pour un voyage de 2 ans, ils rejoignent le Japon via la route de la soie etc...

En réalité, Jean-Marc est « Valmondois », son pseudo sur le forum : voyage forum ; comme le monde est petit car effectivement, il me connaît sous le pseudo de « coulonneux42 » ; le patron du camping nous paie le thé et on discute à bâtons rompus sur leur voyage à vélo !!!

Ils partent vers Goreme et nous partons dans l'autre sens vers Pamukkale. Dommage qu'ils ont dormi dans le camping voisin moins bien que le nôtre et surtout, hier soir, on aurait pu discuter !!! On les suivra sur leur site : http://www.notreechappeebelle.over-blog.com/ .

Nos échanges d'impression sur la Turquie sont positives, les voilà partis pour la Cappadoce. Bon courage à eux, la route est longue.

    

    le Salda camping

La route vers Pamukkale est charmante, toujours le soleil, mais une chaleur torride.

           

Denizli

Nous arrivons à Pamukkale où nous sommes assaillis par les rabatteurs et nous choisissons « le camping hôtel dolphin yunus » qui nous paraît très bien : ombre, plat, eau, électricité, douche piscine toilette, c'est super.

         

 Dolphin hôtel Yunus                                le thé à l'arrivée au camping

Nous faisons une petite sieste, puis un plongeon dans la piscine et nous allons visiter le site avec ses travertins.

      

 vue du site                                                les pieds dans l'eau calcaire pour les rhumatismes

             

les travertins                                                                 le mur de travertin

                

  neige ou calcaire                                                          le jardin du site

Nous montons en haut du site en traversant sur les travertins ; nous marchons pieds nus sur la roche blanche où s'écoule l'eau à 36°. Cette eau est très concentrée en hydrocarbonate de calcium qui, au contact de l'oxygène de l'air fait précipiter le calcium tandis que le monoxide de carbone s'évapore(c'est ce que disent les documents touristiques).Mon grand frère Jeannot m'a repris, deux ions d'hydrogénocarbonate donnent un ion de carbonate de Calcium et une molécule d'eau et une de dioxyde de carbone. Ces écoulements d'eau de source chaude et concentrée en calcaire ont modelé, taraudé la montagne en une cascade de formes étranges, fossilisées, d'une blacheur éblouissante. Nous avons eu la chance de traverser avec un super soleil et de redescendre sous le soleil couchant, splendide, couleurs irréelles.

                  

    le théâtre                                                                 les ruines

                

  une fresque                                                                      coucher de soleil

Pamukkale, c'est aussi le site antique de Hiérapolis, fondé en 190 avant JC. On y voit un très beau théâtre, un odéon, des ruines en cours de restauration.

                 

   le soir au retour

Le retour est séduisant, mais on a mal sous la place des pieds qui est devenue tendre avec le contact de l'eau.

Petit rosé pour se remettre de la fatigue de la journée avant un gros dodo réparateur.



Publié à 16:41, le 30/05/2010, Pamukkale
Mots clefs :


en route pour le lac de SALDA

 

29 mai : en route pour le lac de Salda

Récit de Monique

Douche froide au matin, rien de tel pour se sentir bien réveillée !!!

Petit déjeuner, puis départ pour le lac de Salda, environ 200km.

Les paysages changent, on monte en altitude, flancs de montagne arides multicolores, puis la plaine avec la culture du pavot, blé, betterave, vesce, maïs, vigne.

           

la couleur de la roche multicolore                             le plateau

           

culture du pavot                                                    les coquelicots 

Beaucoup de femmes dans les champs, habillées avec des jupes culottes amples, foulard blanc sur la tête, gilet, elles font un signe de la main. Elles sont en train de sarcler les betteraves et enlever les mauvaises herbes.

Nous traversons un vieux village, Salda avec ses maisons typiques, puis encore des champs et des personnes qui y travaillent ; ce sont des petites parcelles en général.

    SALDA, vieux village

Nous nous arrêtons pour la nuit au camping restaurant du lac, l'eau est  bleue porcelaine immaculée, sous un ciel limpide, entouré de montagnes, le tout chapeauté par le soleil : c'est divin !!!

            

                 le lac de SALDA

Monique et Claire vont se baigner, il y a des oiseaux noirs et gris de la taille d'un pigeon, et des petits oiseaux qui courent très vite sur la rive.

 

Pour le soir, nous mangeons au restaurant un gözleme assez épicé ! Et Monique prend son petit verre de rouge du pays. Ensuite, comme souvent le thé nous est offert.

  BRAVO   ELISA !!!!!

Nous avons encore passé une bonne journée.



Publié à 17:22, le 29/05/2010, Salda
Mots clefs :


le saut en parapente

 

28 mai 2010 : le parapente pour Monique

Aujourd'hui, c'est journée repos, sauf pour Monique qui fera un petit saut en parapente et une promenade de 25 minutes dans le ciel !!! même pas peur, voilà quelques photos ;

Demain lac de salda

             

           

             

        

28 mai : les impressions de Monique en paravent

Journée extra, beau cadeau de fête des mères que ce vol en parapente.

Tout d’abord, nous sommes partis en jeep jaune, à dix avec le chauffeur ; seulement deux femmes ; chemin tortueux, en terre, caillouteux, de plus en plus étroit. Enfin arrivé au bout, tout en haut, sol nu, je m’analyse, je n’ai même pas peur, enfin mon rêve se réalise !!!

On m’habille d’une combinaison genre KWay, et d’un casque (style moto), on m’arnache d’un siège sanglé, attaché au parapente. J’ai une personne de confiance avec moi, un animateur, Cemal ;

On court tous les 2 vers le bord du précipice, on s’assoit et je me retrouve comme un oiseau dans les airs…c’est divin… ce calme !!! En bas, c’est tout petit, la mer, la ville, on ne fait que distinguer les hommes, j’écarte les bras, je suis bien, j’aimerais que cela dure longtemps, puis il faut bien se poser !!! Attention, restons sur nos pieds, arrivée, grand sourire aux lèvres, les yeux brillants de satisfaction, André et Claire font de photos de Miou l’intrépide.

C’était vraiment bien.

 



Publié à 16:45, le 28/05/2010, Mer Méditerranée
Mots clefs :


promenade en bateau à Ölüdeniz la vallée aux papillons

 

27 mai 2010 : promenade en bateau Ölüdeniz

Départ ce matin à 11h pour la promenade en bateau. Circuit prévu de quelques îles et la vallée des papillons. Nous sommes installés dans le restaurant ouvert sur la mer. Une marée humaine est allongée sur le pont du bateau sur des matelas et se fait bronzer.

          

les bateaux au départ                                 la limpidité de l'eau

Un petit arrêt après ½ h pour une baignade dans une eau limpide ; nous dégustons un pur jus d'orange, nous n'avons malheureusement pas pris nos maillots de bain !!!

              

le premier arrêt                                                   les purs jus d'orange

Ensuite arrivée sur l'île avec la vallée aux papillons. Plage très fleurie à l'arrivée, nous partons à la découverte de la vallée  en suivant un sentier caillouteux. Nous découvrons 4 papillons !!! Le chemin est bordé de plantes, dont un bananier avec un régime en formation, de fleurs, nous apercevons une petite chute d'eau et il faut faire de l'escalade sur les rochers et à travers le ruisseau pour atteindre la fin du chemin.

           

le barbecue                                               arrivée sur l'île aux papillons

          

le papillon                                                         le sentier

              

à l'ombre                                                   

 

Retour au bateau : nous avons faim, nous attendons assez longtemps le repas : poisson grillé, pâtes, salade et galette (gözleme au chocolat banane).

Nous regardons les estivants monter dans des bateaux pneumatiques style banane ou sofa, tirés par un hors-bord. On peut aussi faire une virée en scooter de mer.

On s'amuse bien lorsque le hors-bord revient au bateau et prend un virage très brusque envoyant tous les passagers à l'eau dont certains se font  mal ; çà ne rigole plus.

Nous repartons, nouvel arrêt pour se baigner dans une crique, l'eau est froide, puis nous rejoignons l'île St Nicholas où nous observons les ruines à flanc de montagne.

  les ruines de l'île St Nicholas

Le soleil a fait place à la grisaille, le retour se fait avec deux arrêts pour baignade.

Finalement, c'est une journée détente et reposante.

Retour au camping et demain on décide de rester un jour de plus ici.



Publié à 21:01, le 27/05/2010, Mer Méditerranée
Mots clefs :


visite de Xantos théatre et arrivée à Ölüdeniz

 

26 mai 2010 : Ölüdeniz

Après avoir salué les camping caristes français qui dormaient à côté de nous, nous voilà partis pour Ölüdeniz en passant par Xantos.(Kinik).

A Xantos, une simple halte a suffi pour visualiser le site et surtout les restes du théâtre.

          

       Xantos(Kinik), le théâtre                                     les colonnes sculptées

En route, nous faisons quelques courses, fruits et légumes moins chers qu'en France.

la descente sur Oludeniz

Nous arrivons au camping d'Ölüdeniz vers 14h et passons une après-midi tranquille dans un beau cadre. Un lac où on peut se baigner se trouve au fond du camping, beaucoup de jeux et d'attractions extérieurs. D'ailleurs je fais un petit ping pong avec deux anglais.

          

       le lac                                                                la partie de ping pong

De nombreux parapentes évoluent au-dessus de nous.

Nous avions prévu de visiter la vallée des papillons, alors nous retenons des billets pour une excursion en bateau vers l'île St Nicholas, et bien sûr la vallée des papillons et d'autres sites avec un barbecue en cours de route.

 

Ce soir dodo tôt.



Publié à 21:49, le 26/05/2010,
Mots clefs :


Patara visite du théâtre et de la plage de sable

 

25 mai 2010 : Patara le théâtre et la plage

Très belle journée que celle d'aujourd'hui (par Monique)

Nous avons très bien dormi, calme, reflux de la mer, nous étions bercés !!! lever 8h.

Petit déjeuner, un café offert par Claire, lorsqu'un oiseau de la taille d'une pie est venu vers nous ; il chantait comme un « chat », on en a déduit qu'il cherchait peut-être ses petits ? surtout de la façon qu'il sautait de branche en branche.

Nous sommes ensuite allés nous baigner dans la mer ; l'eau paraît froide au début, mais après çà va, elle est très limpide ; les rochers sous l'eau ont trois couleurs (beige, marron, vert clair).

             

Pui, nous sommes partis vers Patara. Arrivés vers 14h30 dans un petit camping avec des poules et des chats !!! Patara est une petite ville, connue pour ses vestiges. En  cours de visite, nous découvrons un fermier qui fauche son blé à la faucille (à l'ancienne), et on constate que les épis de blé ressemblent à l'orge avec des barbes.

              

le blé avec ses barbes                                             la récolte du blé pour un petit cultivateur

Parmi les vestiges, une porte d'entrée de la ville, un temple, un théâtre, et un odéon en cours de rénovation ;

           

la porte d'entrée                                                      le temple

          

le théâtre                                                              les pierres numérotées

 

Au bout du chemin, après 2 km de marche, c'est la méditerranée, plage de sable fin noir, paillotes, fleurs, soleil et jus d'oranges pressées.

             

      la plage                                                              l'oasis

Au retour, nous retrouvons Marcel assis sur un muret qui nous attendait.

Nous traversons la ville et nous arrêtons devant une dame qui fait des galettes (Gölzeme)

                

    la cuisine des Golzeme                                               la dégustation

Nous la filmons, photographions, car c'est tout un art !!! elle fait une boulette de pâte qu'elle aplatit très finement avec un rouleau comme un manche à balai, puis elle met au centre un fromage et des herbes, et fait cuire le tout sur une tôle un peu bombée chauffée au feu de bois. Nous décidons d'y manger. Chacun assis sur un coussin très bas devant une table ronde basse : salade de tomates et concombres, puis Gölzeme plus eau. Ensuite, nous faisons quelques courses puis retour au camping car. Il est 2Oh10, le soir tombe, les moustiques se réveillent, lecture, puis dodo jusqu'à demain car nous allons visiter la vallée des papillons à Ölüdeniz.



Publié à 21:26, le 25/05/2010, Kınık
Mots clefs :


En route pour KAS

 

24 mai 2010 : en route pour Kas

Aujourd'hui, nous sommes réveillés de bonne heure car hier soir, après avoir sélectionné les photos et écrit le journal du jour, je me suis couché à 21h30, soit beaucoup plus tôt que d'habitude. Nous sommes sortis doucement de notre bivouac afin de ne pas nous ensabler car nous sommes sur une zone sablonneuse face à la mer.

Nous partons vers Kas, mais impossible de prendre la route de TomTom, elle est barrée : éboulements !!! On se croit prisonniers, mais on nous indique une autre route et nous voilà partis dans la montagne, puis en bord de mer. A un endroit près de la mer, Marcel évite une belle tortue et Monique va la déposer hors de danger. D'ailleurs, un panneau indique « attention aux tortues » qui traversent avec le dessin d'une tortue comme pour les chameaux dans le Sahara, ou les cerfs dans nos forêts.

                  

Monique sauve sa tortue                                          les lauriers roses

Le paysage vu de la montagne est majestueux, la mer est colorée de plusieurs nuances de bleus, c'est vraiment magique, en particulier en arrivant à Kas.

              

vue de la route sinueuse

                    

paysages magiques

 

Par contre sur la route, c'est comme dans le sud de l'Espagne, les paysages sont dénaturés par les serres où poussent les tomates, les poivrons en particulier. Il y en a à perte de vue !!! Seule consolation, ici on cultive dans la terre et non dans l'eau concentrée en engrais.

            

les serres                                                          les ouvrières vont manger

Nous arrivons au camping vers 15h, près de la mer, à 10m, et l'eau est très limpide.

              

vue splendide

Nous partons visiter la ville avec Claire. En cours de route nous visitons le théâtre qui date du 1er siècle avant JC, donc origine grecque. Celui-ci contenait 4000 places et est encore bien conservé. La ville est très propre, fleurie et accueillante ; comme partout les commerçants ont le sourire. Nous visitons le port avec ses nombreux voiliers et dégustons un jus d'orange bien mérité.

       

les balcons en bois                                               le port

      

vue du port                                                 les instruments de musique

   

le théâtre de KAS                                      une fontaine

         

                                          au camping de KAS 

 



Publié à 09:06, le 24/05/2010, Kaş
Mots clefs :


{ Page précédente } { Page 2 sur 6 } { Page suivante }

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums

Où suis-je actuellement ?



«  Novembre 2017  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930 

Sites favoris


Rubriques

accueil

Derniers articles

points GPS de campings et bivouacs
le retour par l'Italie
retour par la Grèce
en route vers la Grèce
en route pour Canakkale
EN ROUTE POUR ASSOS
visite du site d'Asclépieion
visite de Foça et en route pour Bergame
visite de Selçuk
visite du site d'Ephèse: Selçuk

Amis

coulonneux42