la TURQUIE en 2010 en camping-car

le retour par l'Italie

 

15 juin au 18 juin 2010 : le retour par l'Italie

La traversée de l'Adriatique, par Monique ;

Je ne savais pas que l'on pouvait être aussi secoué quand on veut dormir dans un bateau... le remoud, et le bruit du moteur !!! Donc je dors par intermittence. A 7h du matin, je mets mon nez à la fenêtre et miracle, il fait jour sur la mer.

Petit déjeuner, aujourd'hui, c'est fête, il y a des beignets ;

Nous escaladons ensuite les étages, pour visiter ce ferry. Il est grand, il est gros, il est beau.

    

sur l'Olympia palace

  

                                                             arrivée à Ancône

Ma première ballade en paquebot. C'est bien, une légère brise nous souffle sur le visage. Il y a une piscine, plusieurs salons, etc... on est bien dehors, on y reste et on découvre le café glacé... un régal quand il fait chaud.

Enfin, voici nos 15h de traversée qui s'étirent, nous allons débarquer en Italie à Ancône, changement de climat, de vie, d'ambiance, c'est l'Europe : on est pressé.

Nous nous arrêtons à Bologne pour la nuit après avoir pris l'autoroute à Piacenta car nous n'arrivions pas à sortir de la ville à cause des rues barrées pour travaux. Le camping est très beau et propre et en plus on paie avec un « camping chèque » soit 14 euros alors que le prix est de 28 euros ; nous rencontrons à côté de nous le hollandais avec qui on discutait lors de l'embarquement et qui a failli payer sans camping chèque alors qu'il en a !!!

 C'est miraculeux, j'entends le chant du merle, que c'est beau...

 

Le 16 au matin, après un orage et la pluie toute la nuit, je découvre plein de pétales de tilleul sur le camping car. Le soleil est de nouveau au rendez-vous matinal et les oiseaux chantent. Nous déjeunons, puis le départ pour le camping près de Milan. Dommage, ce camping n'accepte plus les  «camping chèques», mais il ne coût que 15 euros.

Le 17, sous la pluie c'est la route vers Magnieu chez Jean-Michel et Delphine, soit 400 km.

Nous passons par le col du Grand St Bernard où la route est rétrécie par endroits suite aux travaux ou éboulements, nous subissons une tempête de neige au sommet et nous arrivons à Chamonix, puis Magnieu où nous passons une agréable soirée.

           

le passage du col du Grand St Bernard

Le 18 c'est le retour vers Montbrison toujours en évitant l'autoroute et nous arrivons vers midi, bien satisfait de notre périple de 9220 km.

 


Publié à 14:44, le 16/06/2010, Igoumenitsa
Mots clefs :


Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums

Où suis-je actuellement ?



«  Novembre 2017  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930 

Sites favoris


Rubriques

accueil

Derniers articles

points GPS de campings et bivouacs
le retour par l'Italie
retour par la Grèce
en route vers la Grèce
en route pour Canakkale
EN ROUTE POUR ASSOS
visite du site d'Asclépieion
visite de Foça et en route pour Bergame
visite de Selçuk
visite du site d'Ephèse: Selçuk

Amis

coulonneux42