la TURQUIE en 2010 en camping-car

promenade en montagne

 

7 mai 2010 : camping Duzcée, promenade en montagne

Aujourd'hui, lessive, puis farniente ;

L'après-midi, Monique, Claire et moi allons faire une ballade dans la montagne ; pour cela, il faut traverser le torrent à 2 reprises et Monique a pris ses tongs ; tant mieux car les galets font mal aux pieds et çà m'a bien aidé à traverser, beaucoup de courant. La visite est excellente, paysages superbes, un soleil radieux, on rencontre un âne !!! et une mare aux grenouilles où nous écouterons le coassement de ces petites bêtes pendant un certain temps. La promenade est super dans un décor magnifique.

Le retour se fera plus vite qu'à l'aller car il se fait tard et nous arriverons au camping pour le rosé traditionnel !! et oui, il en reste un peu. Nous préparons les prochaines visites dont Ankara, puis le site des hitites ;

 

       

Claire et André                                      la mare aux grenouilles

                  

la traversée Miou

         

                                                                        les arbres se déracinent 

 

 


Publié à 17:08, le 7/05/2010, Düzce
Mots clefs :


Istanbul vers Duzce

 

6 mai, Istambul vers Düzce ;

(récit de Monique) Départ vers 9h30, petit déj : pain, beurre, confiture, thé et café ;

On traverse le pont qui sépare l'Europe de l'Asie et qui était très bien illuminé cette nuit en changeant de couleur : rouge, bleu vert blanc, on aurait dit un collier. Arrivé sur le pont, Péage !!! bigre, il faut un passe, nous n'en avons pas ! la queue derrière, klaxon !!!  quelqu'un fait le nécessaire pour nos trois camping cars, et la barrière se lève, ouf !!!

On traverse la ville nouvelle d'Istambul, gratte ciel de toutes les couleurs, bleu, rouge, blanc, un peu d'autoroute, puis une 4 voies. On s'arrête sur une aire désaffectée pour casser la croûte : quinoa, steack, glace eau et café plus tard. André discute avec un turc assis sur une souche mobile, oui oui çà, existe... il perd l'équilibre et se retrouve les fesses dans l'herbe, pattes en l'air !!! c'est marrant... au revoir Ockchakar ! l'après-midi, nous arrivons au camping, perdu dans un trou dans la montagne !!! splendide... mais avant, il a fallu le chercher  ce camping !! on demande partout et on nous dit oui oui tout droit, mais pas de pancarte !! alors un camionneur nous dit, j'y vais, suivez moi. Petit chemin sinueux, tantôt goudron, tantôt terre, donc poussière... on doute quand même et !! on y arrive au camp, ils n'ont pas du voir de touristes depuis longtemps, alors on ouvre la porte , on coupe les fils barbelés, pour nous faire rentrer, et les hôtes s'activent à laver à grande eau les WC, ratissent l'herbe, préparent le barbecue, nous apportent des tomates et piments déjà épluchés.... Bref, moi je fais cuire des pommes de terre  et on nous apporte des saucisses à faire griller , 2 gros pains, c'est folklorique, mais c'est très bien, bonne soirée.

(suite André) nous faisons le plein de gas oil : 300 liras, soit 1euro 50 le litre !!!! dur dur ;

Nous arrivons à Düzce, et là, il faut trouver le camping que nous avions choisi sur la carte envoyée par le consulat turc. Dur dur de se faire comprendre quand les gens ne parlent ni anglais, ni français ; finalement on se fait comprendre et on est sur la bonne route, on monte vers le camping en s'informant tous les km et on suit un torrent sur une route tantôt piste tantôt goudron, une poussière infernale nous oblige à fermer tout. Il fait chaud. On rencontre des bûcherons qui vont dans la même direction, on les suit dans un nuage de poussière et on arrive devant une entrée de camping avec juste la place pour faire rentrer une voiture et une petite caravane. Qu'à cela ne tienne, le responsable et son fils prennent des tenailles, coupent les barbelés, couchent le poteau en fer pour nous permettre d'entrer. Nous voilà installés dans ce petit camping familial en pleine nature, au calme avec le bruit du torrent qui a tout dévasté il y a quelque temps en quittant son lit. Les tenanciers se mettent en 4 pour nous accueillir, ils nous font monter des saucisses, quelques tomates, Monique fait cuire des pommes de terre et nous voilà autour d'un super barbecue, le tout arrosé d'un pineau des Charentes et du rosé traditionnel.

Nous avons l'électricité, la lessive, les toilettes, on fait le plein d'eau, c'est vraiment idéal dans un petit coin de paradis perdu dans la nature turque. Nous décidons de rester un jour de plus.

 

               

sortie d'Istanbul, le pont europe asie

 

 

 Istanbul moderne

 

 

 

               

route vers camping                                                 ouverture de la porte!!

 

       

 

le barbecue

 


Publié à 17:06, le 6/05/2010, Düzce
Mots clefs :


Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums

Où suis-je actuellement ?



«  Novembre 2017  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930 

Sites favoris


Rubriques

accueil

Derniers articles

points GPS de campings et bivouacs
le retour par l'Italie
retour par la Grèce
en route vers la Grèce
en route pour Canakkale
EN ROUTE POUR ASSOS
visite du site d'Asclépieion
visite de Foça et en route pour Bergame
visite de Selçuk
visite du site d'Ephèse: Selçuk

Amis

coulonneux42